17 octobre 2006

Légion du déshonneur

Vendredi 22 septembre, le président Français a décoré le chef du Kremlin, Vladimir Poutine, de la légion d’Honneur dans un contexte où en Russie, les libertés s'amenuisent, au fur et à mesure que l'économie tant à s'améliorer.      La démocratie a ses valeurs que la raison d’Etat ignore. Le respect des peuples qui figure parmi celles-ci ne semble ainsi pas avoir  trop troublé le Président Français dans sa nouvelle amitié médiatique avec son homologue Russe. Cette « opération... [Lire la suite]
Posté par lettrehumaniste à 21:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]